Victor LEVAI

Développé parallèlement à l’installation Chez nous les murs pleurent, 2019 – présentée lors de la deuxième édition de 100% Beaux-Arts à La Villette, ce multiple se penche sur la poésie et la force des lieux abandonnés et la façon dont une autre forme de vie prend le relais sur la présence humaine. L’élaboration de cette forme s’inspire d’une structure primitive de l’évolution végétale, qui transparait en de nombreuses espèces. Ces sculptures prennent leur indépendance grâce à un socle en bois brulé, symbole d’une abondance renaissante.