Victoire BARDOT

La pratique de Victoire Barbot est nourrie de gestes, de manipulations de matériaux et d’objets divers, témoins d’un lieu ou d’une époque, d’un contexte souvent oublié que l’artiste révèle avec fragilité dans son œuvre. Les œuvres de Victoire Barbot se livrent par allusion et allégorie, un motif ou une matière nous ramène tant à l’histoire personnelle de l’artiste, qu’aux questionnements des gestes du peintre ou du sculpteur, qu’à une histoire plus universelle et de l’oubli et du souvenir, de l’absence et du quotidien. Son art s’avère dépasser toute considération formelle pour instruire un monde proprement poétique