Dominique Ghesquière, Les trois lointains : une expérience de la nature

Par Pauline Lisowski7 septembre 2016In 2016, Revue #13, Articles

Dominique Ghesquière trouve son inspiration dans son attention aux formes que produit la nature. Suite à sa rencontre avec un lieu et avec des matériaux, elle travaille de manière spontanée, par expérimentation. Dans ses oeuvres s’inscrit parfois la mémoire d’un lieu ou d’un événement de sa vie.

Durant sa résidence au parc culturel de Rentilly, l’artiste a pris le temps d’observer le paysage et ses changements.

Dans une première exposition collective à Rentilly, Dominique Ghesquière avait rassemblé et associé différentes oeuvres pour créer un jardin intérieur, où les pièces génèrent le trouble entre ce que crée la nature et sa transformation. Certaines semblant fragiles, à la limite de se décomposer.

Sa deuxième exposition est le fruit de sa résidence et de ses nombreuses promenades, durant lesquelles elle a glané des éléments naturels. La salle des trophées offre l’expérience d’une forêt d’étranges platanes. L’artiste a recomposé ces arbres à partir de leur écorce, et leur redonne une nouvelle vie. Dominique Ghesquière a également réinstallé des œuvres plus anciennes : Pierres roulées : des galets gris de bord de mer nervurés de blanc, et Rubus fruticosus : un bouquet de ronces. Elle opère ainsi une transposition d’expériences. Ces pièces transportant les traces d’expériences, l’artiste leur offre une renaissance et compose un nouveau paysage qui laisse place au rêve.

 

Par Pauline Lisowski


Infos :

Parc culturel de Rentilly – Salle des trophées,

Domaine de Rentilly – 1 rue de l’Etang,
Bussy Saint Martin, Marne-la-Vallée

du 18 juin au 24 juillet 2016