Carte blanche à Pierre et Gilles

Par admin768929 septembre 2014In Articles, Expositions, Revue #7

 

La Carte blanche offerte par la Galerie des Gobelins à Pierre et Gilles est un contrepoint contemporain à l’exposition concomitante de tapisseries : Les Gobelins au siècle des Lumières. Ce duo d’artistes propose une installation créée avec du mobilier de la reine Marie-Antoinette mettant en scène la photographie de Zahia Dehar prise par Pierre, et rehaussée de peinture et glacis par Gilles, portrait auquel ils apportent ce souffle inimitable de baroque, de kitsch, d’humour, dans un monde décalé et d’une fausse naïveté. Dans la recréation d’un univers décoratif, ils ont choisi cet étonnant mobilier du XVIIIe siècle provenant de la Chaumière des coquillages du château de Rambouillet. Les éléments aquatiques et végétaux des chaises et canapés d’alcôve façonnés par François II Foliot, « maître-menuisier du Garde-Meuble du Roi », nous transportent dans un monde onirique magnifié par les dorures des bras de lumière, du cadre du miroir et des chenêts. Ce décor merveilleux est l’écrin de ce portrait inédit.

Pierre et Gilles avaient déjà travaillé avec ce modèle pour l’incarnation d’une nouvelle Ève tentatrice. Leur égérie s’est naturellement imposée pour cette moderne Marie-Antoinette « par sa grâce et sa légèreté parée d’innocence ». Vêtue d’une robe d’organza blanche brodée d’or et de fleurs des champs, posant devant le Hameau de la reine de Versailles, elle apparaît telle une nouvelle icône populaire, très proche de cette Marie-Antoinette revisitée par Sofia Coppola, qui transportait la reine dans un univers de fashionables nourries de macarons. Mais Zahia Dehar, n’est-elle pas elle-même modiste et ne porte-t-elle pas l’une de ses créations ? Et la rose qu’elle tient n’est-elle pas une allusion au prénom de Rose Bertin, la modiste de l’épouse de Louis XVI ?

 


INFOS:

Galerie des Gobelins, Salon Carré
42 avenue des Gobelins, Paris 13è
jusqu’au 27 septembre

Galerie Daniel Templon
30 rue Beaubourg, Paris 3è
Héros
jusqu’au 31 mai