À la recherche du (des) garçon(s)

Par Gilles Kraemer17 septembre 2015In Revue #10, Articles, Expositions

 

Chercher le garçon est sous-titré une exposition d’artistes hommes. Dès le départ Frank Lamy, le commissaire a marqué le territoire de cette exposition qui sera uniquement sur les hommes, avec le seul regard des hommes-artistes. De Soufiane Ababri à Yan Xing, de Dove Allouche à Jacques Julien, de Bruce Nauman à Pierrick Sorin, une centaine d’artistes et 250 œuvres ont été convoqués autour d’une dé-construction de la masculinité hégémonique et des figures d’autorité qu’elles soient sociales, métaphoriques, politiques, sociétales dans le questionnement du pouvoir traditionnellement rattaché à la figure du mâle dominant. Il faut se laisser guider par ses sentiments et envies dans cette vaste cartographie des territoires de la masculinité contemporaine, « chercher » étant à l’infinitif et non à l’impératif, Frank Lamy ayant souhaité « à chaque visiteur totale liberté d’éveil et d’écoute, dans une déambulation dans les territoires du masculin ». D’où un parcours sans contrainte, qu’il qualifie en une ellipse, « allant du bad boy à la créature à plumes ».

« L’entrée est pensée tel un vestiaire dans lequel l’on va se dévêtir de ses certitudes » ajoute-t-il face à des œuvres posant les problématiques des directions que l’on va retrouver dans un déplacement conçu tel un labyrinthe. Brassage des diversités, des générations, des corps jeunes ou celle de la nudité cru du corps vieillissant selon Charles Fréger, dans des démarches allant de la performance du bodybuilder selon Olivier Ollinger à la photographie de Mapplethorpe détournée par Pascal Lièvre, de la peinture de Monory à la vidéo ironique de Pippa Garner, de la sculpture-clone de Gilles Barbier à l’installation de coupes sportives cabossées selon Jean-Baptiste Ganne ou au travestissement de Michel Journiac. Le tout dans l’excès, l’absurde, le burlesque, le grotesque, la tristesse, dans une mise à mal de toutes formes d’autorité.

Une très belle exposition pour un Mac Val fêtant ses 10 ans.

 


INFOS :

Chercher le garçon
Mac/Val
Place de la Libération, Vitry-sur-Seine
jusqu’au 30 août