Décadence-Sublime

Va prendre tes leçons dans la nature, c’est là qu'est notre futur.--Léonard de Vinci

« Va prendre tes leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur. » disait Léonard de Vinci au XVème siècle. Six siècles plus tard, la nature est toujours une source d’éducation et d’inspiration importante pour de nombreux artistes.

Un groupe d’étudiants de l’IESA organisera du 9 au 13 avril 2019 une exposition : “Decadence-Sublime”, qui sera présentée à la Galerie Joseph. Cette exposition collective  transdisciplinaire aura pour vocation de sensibiliser le visiteur sur les problématiques environnementales actuelles. Elle présentera des artistes de la scène contemporaine sélectionnés par les étudiants pour leur intérêt commun à l’écologie.

De la peinture à l’installation, en passant par la photographie, les artistes présentés vont tenter de nous faire réaliser que la nature est à l’origine de notre existence. Nous prendrons ainsi conscience que notre terre est notre foyer commun, et qu’il faut savoir jouir de ses ressources de manière raisonnée et respectueuse, afin de ne pas les épuiser.

Les œuvres présentées ont été choisies dans le but de faire naître un questionnement chez le visiteur sur son propre engagement dans la protection de l’environnement.

Il nous semble important de le questionner sur les moyens possibles de rétablir une relation symbiotique depuis longtemps perdue entre l’Homme et la nature.

Aujourd’hui de nombreuses questions se posent, notamment à propos des déchets et du recyclage. Est-il plus responsable de remplacer l’ancien par du neuf plus éco-responsable, au risque de pousser à du gaspillage et donc de la pollution ? Ou doit-on plutôt nous concentrer sur la revalorisation de ces ressources du passé ? En effet, tout au long de son développement, l’humain a continué de produire et d’innover sans se soucier de son impact écologique. Les innovations, les nouveautés évoluent plus rapidement que les méthodes de recyclage.

Il serait donc intéressant que l’humain se décide enfin à créer des innovations «durables», qui ne soient pas vouées à être remplacées rapidement. De même, l’innovation ne devrait pas nous faire oublier ces inventions du passé, dont nous ne savons plus quoi faire aujourd’hui, et qui sont nos principales sources de pollution.

Aujourd’hui il devient nécessaire que la population mondiale prenne conscience de son impact écologique. Une trop grande part de la population vit encore dans l’insouciance, baignée dans un modèle de surconsommation et de facilité. Nous devons apprendre à voir les emballages à usage unique comme des déchets et non plus comme des contenants. Nous devons voir les voitures comme des facteurs de pollution et non plus seulement comme des outils pratiques de déplacement. Nous devons également imaginer l’impact de notre pot de Nutella sur la déforestation et sur la mise en danger de certaines espèces animales. L’homme doit cesser d’être aveugle et de vivre dans cette utopie consommatrice. Il doit apprendre à vivre dans son monde, à vivre sur Terre et donc à vivre en harmonie avec la Terre. Nous devrions enfin penser les innovations technologiques au profit de la nature et non plus au profit de l’économie.

Il est primordial d’apprendre à voir la terre comme un hôte qui prend soin de nous. Avec cette prise de conscience, nous saurons que le seul moyen de la « remercier » serait de prendre soin d’elle en retour.

Nous vous invitons donc à découvrir les réflexions Eco-Logiques de nos artistes invités : Simon Chantrait, Lupeng Luo, Patrick Demazeau, Kunjin Jiang, Myeong ju Kim, Damy Lee, Yummy Films, Jean-Bernard Chardel, Seunghwa Choi, Jieying Shao, Jacqueline Salmon, Shunzan Fan et Démosthènes Davvetas.


Infos :

VERNISSAGE   –  09/04/2019  18:00-21:00
09/04/2019-13/04/2019          11:00-19:00
Adress: Galerie Joseph 123 rue de Turenne, 75003 Paris